Botox et Dysport: Réduction de l'activité Musculaire

Le Botox a fait sensation géante dans la lutte contre le vieillissement de la peau.

En Amérique du Nord, plus de 5 millions de patients par année se font injecter du Botox. Le Botox est le traitement ante-rides le plus efficace et le plus largement utilisé sur le marché aujourd’hui avec plus de 90% des patients satisfaits par ses résultats. Au Québec, sa popularité continue de croître. Si vous pensez être traité par le Botox à Montréal, c’est une bonne idée d’apprendre autant que possible au sujet de ce traitement et à quoi vous pouvez vous attendre. Allons réviser quelques faits les plus importants à garder à l’esprit quand il s’agit de traitement de Botox.

Les Essentiels des Traitements: Botox ou Dysport

Durant votre consulation de Botox ou Dysport, nous vous parlons des techniques, des compications possibles, de la convalescence et du financement.

Techniques & Régions

La toxine botulique, plus connue sous le nom de « Botox » permet de traiter les rides d’expression. Les rides du lion ou glabelle se situe entre les sourcils, c’est la régions là plus demandé. Aussi les pattes d’oie ou rides du sourires situé sur le coin externe de l’oeil. Ensuite les rides horizontales du front. Il est aussi possible d’injecter au niveau du menton.

Le Botox ou Dysport peut se combiner avec d’autres méthodes de rajeunissement comme les remplisseurs d’acide hyaluronique. 

Les injections de Botox ou Dysport dans les muscles de la mâchoire (les masseters) sont de plus en plus demandé chez les femmes.

Les injection de Botox ou Dysport dans les muscles masséters consiste à réduire les contractions et donc le volume des muscles. Ce qui améliore en même temps l’ovale du visage du point de vue esthétique. L’apparence de votre mâchoire sera moins proéminente, moins carré.

Cette technique s’applique également aus personnes atteinte de bruxisme sévère (contractions des muscles). Ces personnes soufrent de contractions séveres et douloureuse trés souvent durant la nuit (claquement des dents).

La transpiration est une réponse tout à fait normale à l’augmentation de la température du corps (exercice physique, chaleur, fièvre) et aussi à l’émotion.

L’hyperhydrose est la production excessive de sueur (transpiration). Cette transpiration excessive, située la plupart du temps au niveau des aisselles, des mains, ou encore des pieds, peut être gênant dans votre quotidien.

  • Le Botox ® est le nom commercial de la toxine botulinique de type A (onabotulinumtoxine A) produite par le Laboratoire Allergan.
  • Le Dysport® est le nom commercial de la toxine botulinique de type A (abobotulinumtoxine A) produite par le Laboratoire Galderma.
    Le traitement par Botox ou Dysport est trés demandé pour les hyperhidroses des aisselles.

Les injections de toxine botulique Botox ou Dysport sont rarement utilisé pour soulager les hyperhidroses palmo-plantaires (main et pieds). Les injections sont efficaces, cependant douloureues ce qui rendent leur utilisation difficile.

Vous pouvez reprendre vos activités tout de suite après l’intervention et les effets secondaires sont pratiquement inexistants.

Le résultats apparaît généralement 3 à 4 jours après.
L’effet du Botox ou Dysport peut durer de 6 à 12 mois. 

Depuis le début des années 2000, la toxine botulique dispose de propriétés neurotoxiques qui est efficace pour traiter les crises repetitive de migraine.

Pour maintenir les effets du traitement, les injections de toxine botulique doivent généralement être répétées tous les 3 mois. Mais la toxine botulique est aussi efficace chez les patients souffrant de migraines épisodiques, avec une amélioration visible dans les 2 mois.

Une amélioration de la qualité de vie

La preuve médicale montre que le Botox® peut offrir un avantage important pour les patients souffrant de migraines chroniques, cela permet de réduire le nombre de jours perturbés par la migraine et par là d’améliorer la qualité de vie. En revanche, ce n’est pas toutes les migraines qui peuvent répondre au traitement par le Botox. Il est cependant scientifiquement et cliniquement prouvé qu’elle peut être efficace chez certains patients dont la migraine débute dans la zone frontale ou temporale.

Le principe du traitement consiste en plusieurs injections là où les patients ressentent des raideurs de la nuque, autour des yeux et au niveau des tempes pour diminuer la densité des fibres sensitives.

Déroulement & Risques

Durant votre consultation, le Dr. Chen Lee fait un examen clinique minutieux permettant de définir la quantité de Botox ou de Dysport (choix des points d’injections). Il vous expliquera les informations précises sur le déroulement de l’intervention, des suivis après, et vous montrant des photos de traitement. 

Le jour des injections, vous n’avez pas besoin d’être à jeun.

Pour les femmes, il faut venir sans maquillage ou l’enlever avant les injections.

​Afin de minimiser les risques de bleus ou de saignements des régions traitées, il est déconseillé de prendre de l’acide acétyl salicylique (aspirine) ou des médicaments agissant sur la coagulation du sang, pendant les huit jours qui précèdent et les huit jours qui suivent.

Vous pouvez retourner a vos occupations la journée même. Nous recommandons de ne pas faire de sport intensif et de ne pas masser la zone traitée pour limiter le risque de fuite du produit vers les muscles périphériques (effets non désirés).

Evitez d’appliquez de la crème ou du fond de teint ou autres maquillage sur les zones traité afin d’eviter toutes rougeurs ou infections.

Les complications possible sont rares mais peuvent être génants :

  • Localement : rougeur ou hématome (bleu) au point d’injection, gonflement autour des yeux qui peut s’installer en 4 à 5 j et diminue ensuite en quelques jours ou semaines, troubles de la sensibilité avec sensation de tension du front ou de fixité, douleurs fugaces oculaires

 

  • Imperfections de résultats : persistance de ridules, asymétrie, surélévation d’un sourcil, troubles de la mimique. Elles feront l’objet d’une correction rapide soit par toxine soit par d’autres techniques.

 

  • Complications : maux de tête, descente du sourcil ou de la paupière, sécheresse oculaire et de manière très exceptionnelle : allergie, nausées, vertiges, fatigue, syndrome grippal, sécheresse cutanée ou buccale.

Les actes à visée esthétique en particulier de la Toxine Botulinique ont pour objectif de vous satisfaire dans des proportions réalistes.

Dans le cas de la Toxine Botulinique, le rajeunissement est obtenu en contre partie d’une diminution, voire d’une disparition de certaines expressions du visage.  

Prix & Récupérations

HISTOIRE BOTOX® COSMÉTIQUE

Il y a des années, Allergan a acquis un produit appelé onabotulinumtoxine A et a vu son potentiel. La société a mené des essais cliniques et soumis les données à la FDA, qui a dirigé la première utilisation thérapeutique approuvée du produit.

LA PREMIÈRE APPROBATION FDA.

Onabotulinumtoxine A a reçu l’approbation de la FDA pour une utilisation thérapeutique en 1989 et a été rebaptisé BOTOX® Cosmétique. Grâce à des recherches approfondies sur les utilisations esthétiques, Allergan a ensuite commencé des essais cliniques pour étudier l’innocuité et l’efficacité du traitement pour les rides modérées à sévères.

En 2002, la FDA a approuvé le BOTOX® comme traitement esthétique temporaire pour les rides modérées à sévères du froncement des sourcils chez l’adulte, et a demandé que le produit soit commercialisé sous le nom de BOTOX® Cosmétique pour distinguer l’esthétique des utilisations thérapeutiques. C’était le premier traitement de ce type à être approuvé pour une utilisation esthétique.

Dysport est commercialisé par la société appelée Galderma (également la société qui fabrique Restylane), et bien qu’il soit moins connu que le Botox au USA et Canada, il est disponible en Europe depuis de nombreuses années. Vous avez peut-être également entendu parler de Dysport comme Reloxin, qui était son ancien nom.

Dysport est approuvé dans 69 pays et compte 25 années d’expérience clinique dans le monde. Découvrez pourquoi 97% des femmes traitées par Dysport sont satisfaite. Dysport est un relaxant musculaire local (ou agent de blocage neuromusculaire) adapté de la toxine botulique de type A et est utilisé dans les indications esthétiques et thérapeutiques. Dysport est indiqué pour l’amélioration temporaire de l’apparence des rides glabellaires modérées à sévères.

Le paiement des traitements non chirurgicale se fait  la journée même de votre rendez-vous avec le Dr. Chen Lee. Vous pouvez payer par Interac, Crédit, traite bancaire ou comptant.

Si vous souhaitez un traitement comportant des injections de Botox avec plusieurs seringues de remplisseurs vous pouvez nous demander une estimation après votre rencontre avec le Dr. Chen Lee. Ensuite vous contacter l’entreprise de financement afin de leurs donner le montant exact que vous souhaitez emprunter.

Le prix du Botox est de 14$ +taxes pour une unité.

Le prix du Dysport est de 12$ + taxes pour une force de dosage égale.

Durant votre consultation Dr. Chen Lee vous evaluera et vous proposera le nombre d’unités recommandé.

Vous éprouverez  la douleur et un inconfort pendants les injections. (petites douleurs de piqures).

Après les injections de Botox ou Dyport vous allez avoir de petites bosse d’eau qui vons disparaître 15 min après le traitement non chirugicale.

Il se peut que vous soyiez un petit peu éttourdi si c’est votre première fois , cependant sa dure seulement quelques minutes.

Il n’y a pas vraiment de récupération ou convalesence suite à des injections de Botox ou Dysport.

FAQ - Injections de Botox ou Dysport

Les injections de Botox ou de Dysport  peuvent être combiné avec des injections d’acide hyaluronique, Restylane. Le traitement se fait en 20 minutes. Vous pouvez reprendre vos activités normales le jour même (avec certaines restrictions, ex: sport). 

Il est naturel que vous vous posiez beaucoup de questions sur le traitement esthétique. Avec son expertise Dr. Chen Lee est déterminés à vous aider à comprendre les risques et à prendre des décisions éclairées concernant votre procédure.

La toxine botulinique est une substance chimique qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction entre le nerf et le muscle (relaxation musculaire). 

 

Les injections peuvent être renouvelées 2 à 3 fois par an pour un résultat optimal. Il est recommandé de ne jamais rapprocher à moins de 3 mois les séances d’injections pour éviter notamment de créer une résistance au produit (effet vaccin).

En cas de peau épaisse ou de “plis profonde”, il peut être nécessaire de réaliser d’autres techniques (comblement d’acide hyaluronique) pour optimiser le résultat. Dr. Chen Lee adaptera les doses, leurs fréquences et les traitements associés.

Les effets durent 4 – 6 mois environ. Les résultats se prolongent plus longtemps avec la répétition des injections (6 à 10 mois).

Avec le temps, les muscles de la face se détendent et redeviennent comme avant le traitement.

Le Botox/Dysport et l’acide hyaluronique sont deux traitements différent et peuvent être complémentaires. L’un ne remplace pas l’autre. L’acide hyaluronique est le traitement pour combler les rides profondes ou donner du volume.

Le Botox/Dysport est le traitement pour les rides qui paralyse les muscles.

Il est rapporté que Dysport fournit des résultats plus rapides que le Botox. Le Dysport, en moyenne, est moins cher que le Boto mais de nombreux médecins utilisent plus d’unités de Dysport, il n’y a donc pas beaucoup de différence de prix.

Les études cliniques montrent que Dysport dure 4 à 6 mois. Certains patients trouvent que Dysport dure plus longtemps que le Botox; tandis que d’autres notent la différence opposée ou aucune différence entre les deux injectables. En moyenne, il n’y a pas de différence quant à la durée pendant laquelle les rides restent avec Dysport ou Botox.

Chirurgie Plastique Montréal, 4055 Rue Sainte-Catherine Ouest #100, Montréal, QC H3Z 3J8

Prenez Votre RDV

    Injectables